Une Braise sous la Cendre – Sabaa Tahir…

Je ne m’attendais pas à apprécier autant cette lecture! J’essaye de lire des romans Young-adulte plutôt en version original que en version française, par peur d’être agacée par les personnages, par la romance ou par des comportements puéril, le côté anglais donnant je trouve un peu plus de mystère et sur ce roman je n’ai vraiment ressenti aucune frustration, l’anglais est très abordable si vous souhaitez le lire en VO je vous le conseille!

DSCN4385

On suit les aventures en parallèle de Elias et Laia, deux jeunes gens prisonniers de leur destin dans une Rome antique soumise au contrôle de l’Empereur et de ses Masques, sa garde rapprochée qui assouvit la population. Laia fait partie de la communauté la plus rejeté de la cité, les Érudits, anciennement au pouvoir ce sont eux qui détiennent les connaissances. Ses parents sont décédés lorsqu’elle était enfant, elle vit avec ses grands-parents et son frère jusqu’au jour où un Masque vient les débusquer et condamne son frère pour trahison contre l’Empire. Afin de le sauver de prison elle va s’allier à la Résistance, qui va la placer en tant qu’esclave du Gouverneur, la chef et maitresse des Masques.

Elias, quand à lui fait partie de la communauté des Martiaux qui détiennent la force et le pouvoir,  il vit à l’école militaire de Blackliff et vient tout juste d’être promu pour sa dernière année de formation afin de devenir lui-même un Masque.

J’ai beaucoup aimé le caractère de Laia, prête à tout pour sauver son frère malgré sa peur des Masques. La jeune fille craintive va se révéler pleine de ressources et n’aura pas peur d’aller au plus près du Gouverneur tyrannique pour obtenir ce qu’elle désir jusqu’à mettre sa propre vie en danger. Elle est tenace et trouve la force et le courage d’aller jusqu’au bout.

Elias a toujours vécu auprès des Masques, sa mère en est même le Gouverneur. Il va remettre son éducation, son mode de vie et son avenir en question, se rendant compte de la cruauté des Masques et de l’injustice qu’ils font subir aux minorités. Il va devoir se mettre ses camarades à dos, ses amis d’enfance, il va vouloir fuir Blackliff, mais se retrouvera confronter malgré lui à un autre destin.

images

Même s’il n’y a rien de nouveau ni de très innovant dans ce roman on appréciera le sens du rythme et de la surprise, l’auteur sait nous tenir en alerte. L’alternance des chapitres et des points de vue entre Laia et Elias nous permet de garder un peu de mystère avant de découvrir ce qui se passe réellement. On appréciera également cet univers antique, un peu à la Spartacus, avec des combats d’arène, des souterrains cachés, des descriptions de villages romains. Attention cependant il ne faut pas avoir peur des trios romantiques car là c’est double trio croisé, mais pour ceux qui sont rebuté par le romantisme cela reste soft dans ce premier opus !

Attention ce dernier paragraphe est susceptible de contenir un spoiler:

J’ai trouvé deux passages plutôt durs et cruels et notamment un passage particulièrement perturbant, il s’agit d’une bataille dans la brume où les ennemis vont se révéler ne pas être ceux qu’on croit. Elias confronte ses amis, ceux avec qui il a grandit et vécu toute sa vie, il va devoir confronter sa meilleure-amie qui, elle, n’est pas plus perturbée que ça à l’idée de devoir tuer Elias. J’ai trouvé cela horrible, limite perturbant, mettant en lumière la cruauté sans limite des Masques et du Gouverneur !

Une bonne lecture d’aventure dont je lirai forcément la suite !

Résumé:

« Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment. »

Auteur: Sabaa Tahir
Parution: Octobre 2015
Éditions: Pocket Jeunesse
Genres: Jeunesse, Fantasy
Pages: 523

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s