Bilan – Juin 2017 …

Pour ce mois-ci je n’ai pas découvert beaucoup de livres, j’ai été prise par une grosse panne de lecture pendant près de deux semaines et j’ai vraiment bloqué sur un livre qui m’a un peu coupé dans mon élan car j’étais pourtant bien parti.

Voici les livres que j’ai pu découvrir et que j’ai déjà chroniqué sur mon blog :

Et oui! Seulement deux pour ce mois (déception!) mais deux belles lectures que je vous invite à découvrir et deux pavés également!

Par contre je me suis essayé à la lecture du roman « Maudits » de Joyce Carole Oates, et là, l’auteure m’a complétement perdu. Je n’ai eu que de bons avis, comme quoi ce livre était magistral, on peut lire que de bonnes critiques sur ce livre dense et important, traitant du racisme et de la place des femmes, mais malheureusement au début j’ai eu du mal à m’y retrouver. L’auteure peuple son récit de pensées personnelles, d’éléments historiques ou narratifs sur la vie des personnages et j’ai souvent perdu le fil de la trame initiale. J’avais du mal à continuer, du mal à reprendre mon livre une fois posé et ça m’a un peu dégouté. J’avais tellement envie d’apprécier ce livre, mais je le pose juste en attendant le bon moment, sachant maintenant à quoi m’attendre!

Maudits

Du coup, après le roman « Maudits » j’ai eu une période de près de deux semaines pendant lesquelles je n’ai pas réussi à lire, j’avais perdu l’envie.

Pour cette fin de mois et pour le début du mois de Juillet j’ai donc opté pour « The Handmaid’s Tale » de Margaret Atwood. En ce moment il y a un tel engouement pour ce roman! C’est la lecture en cours du Club de Lecture de Emma Watson « OurSharedShelf » pour les mois de Mai-Juin, et la série vient tout juste de sortir et ça à l’air incroyable.

Il s’agit d’un roman contre-utopique: face à la chute libre du taux de fécondité le gouvernement a mis en place une nouvelle forme de société dans laquelle les femmes sont assouvies, propriétés de leur « gouverneur » elles vivent dans le seul but de lui donner un enfant. Toute liberté leur est refusée.

C’est un texte important et très intéressant car il se passe vraiment aux prémices de la constitution de cette nouvelle société, les habitant se souviennent encore de leur vie d’avant, une vie comme la nôtre, mais doivent désormais vivre sous le joug de l’État où toute liberté leur a été enlevée.

Je le lis en VO alors c’est pas facile, je pense que je vais mettre du temps à le lire mais en tout cas, ça tient en haleine, c’est passionnant!

cover_jpg_rendition_460_707

Et voilà pour ce mois-ci!

Emma.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s