Fallen Angel – Meurtre dans le Monde de la Musique Classique…

Auteur: Stéphanie Janicot
Parution: Mars 2017
Editions: Albin Michel
Genres: Polar
Pages: 277

Un Grand Merci à Babelio et aux éditions ALBIN MICHEL pour cet envoi mais également pour nous donner l’opportunité de découvrir en avant-première d’autres auteurs !

cvt_fallen-angel_5937

3etoiles

Fallen Angel  c’est le nom du 2nd album de Lucy Fresen, compositrice de musique classique mondialement connue. Lorsqu’elle donne sa première représentation à Paris, Sybille, jeune journaliste seule à assurer l’intendance ce soir de 24 décembre, doit se rendre sur le lieu pour écrire un article sur l’artiste. Quand la compositrice tombe sur scène, les premiers témoins croient à un évanouissement mais la flaque de sang qui se dégage du corps inerte, ne laisse aucun doute : il s’agit d’un assassinat. Voilà pour le résumé.

Sybille jeune femme de 28 ans plus habituée aux articles faits-divers sur les banlieues va se retrouver mêlée à un affaire de meurtre qu’elle va très vite prendre en main. Aidée de sa meilleure amie Annouck, jeune femme flic, habituée elle aussi aux affaires subalternes : les scènes de ménage qui tourne mal, et de Benjamin, jeune avocat qui en a un peu marre de traiter uniquement les cas de divorces et de pensions alimentaires, Sybille va mener son enquête et tenter de retrouver le coupable des faits.

Dans ce roman, plutôt qu’un polar sombre et effrayant, l’auteur nous raconte une affaire de famille qui tourne mal, les suspects vont vite être recherchés autour de la famille et des proches de la jeune compositrice et via des interrogatoires, on va apprendre à connaitre Lucy, son enfance, ses blessures, ses histoires de famille.

Les trois amis, Sybille, Annouck et Benjamin, vont se retrouver en charge de cette lourde enquête et malgré leur inexpérience vont se retrouver en charge du meurtre d’une artiste mondialement connue. Ce manque de compétence et de professionnalisme se fait malheureusement un peu ressentir dans le texte et pour moi, la crédibilité du récit en prend un coup, c’est pour cette raison que je pense que ce roman est plutôt adapté à un jeune public.

Une lecture sympathique, agréable surtout pour ceux qui sont friand d’enquête policière sans prétention mêlée au monde de la musique. Pour ma part je n’ai pas tellement accroché, les longueurs des interrogatoires concentrés sur la vie de la victime, le manque de professionnalisme des personnages principaux et le manque de noirceur ne m’ont pas convaincu.

Points positifs, j’ai apprécié le contenu des interrogatoires pour la richesse de la vie de Lucy : enfant tourmentée, mis sous les projecteurs dès le plus jeune âge, qui a une relation très compliqué avec son père lui-même compositeur et qui a vu mourir sa mère lors d’un accident de voiture. Je me suis tout de suite intéressée à la vie de ce personnage caractérisé comme glaciale, associable et imprévisible mais qui recèle beaucoup de sensibilité.

 J’ai apprécié également la remise en question des personnages principaux « trentenaire, avec des boulots ingrats et des physiques banals » qui veulent rester enfants dans leur corps d’adulte et que souhaitent enfin prendre leur vie en main, « Nous vieillissons en marge, sans parvenir en prendre nos places d’adultes ».

Une enquête sympathique grâce notamment à la richesse et à la complexité du personnage de la victime. Une lecture qui je pense est plus adapté à un public jeune adulte –ados.

Ma Note: 11/20

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s