Le Sumo qui ne Pouvait pas Grossir – Eric Emmanuel Schmitt

A petit livre petite critique:

Un livre issu du « cycle de l’invisible », un conte philosophique.

 » si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi »

Au Japon, Jun, jeune adolescent esseulé, traîne dans les rues et subsiste en tant que vendeur à la sauvette. Shomintsu, maître sumo passe devant son stand tous les jours et lui indique qu’il voit « un gros » en lui. L’adolescent rachitique ne tient pas compte de Shomintsu mais celui-ci persiste et réussira à convaincre Jun de venir assister à un combat de sumo. Jun est séduit et tentera tout pour devenir un sumo reconnu.

Il apprendra alors beaucoup de choses sur la vie et surtout sur lui-même, il progressera, apprendra à s’accepter tel qui est et non tel qu’il prétendait être. C’est un livre sur les arts martiaux, les sumos, sur la volonté et le dépassement de soi.

« je vois la grosse en toi »

Un petit livre qui se lit rapidement et qui est sensé nous apprendre beaucoup de choses sur nous-même et sur notre propre vie, malheureusement je n’ai pas tiré de leçon de ce petit roman, ça reste cependant un moment agréable de lecture.

Ma Note : 11/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s